La Grande-Guerre racontée par les Poilus nous poilus notre site,notre histoire
La Grande-Guerre racontée par les Poilus

Nous Poilus artisans

 

Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"

___________________

L'artisanat de tranchée constitue en lui-même  un leg émouvant,un témoignage  de la vie que nous avons menée,nous, les combattants de la Grande Guerre quatre années durant.Il participe de la veritable culture voire de la civilisation du front qui s'est créé et développée lors de notre long et meurtrier conflit.

Il faut vous dire que la plupart des objets qui sortent de nos mains nous les artisans plus ou moins habiles de cette forme d'expression artistique sont déstinés à l'usage personnel et conservés  par vous je le sais comme des pieux souvenirs.

D'autres vont vous vous en doutez à nos familles auxquelles ils sont envoyès ou donnès à l'occasion de nos permission; d'autres encore sont offerts par nos "mutilès du coeur" à leurs marraines de guerre;mais bon nombre résultent de commandes qui nous sont passées ,cela nous rapporte un peu d'argent.

Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"

Pour beaucoup d'entre nous qui les fabriquent c'est aussi retrouver et refaire et surtout ne pas oublier les gestes d'un métier que nous avons été contraints d'abondonner en raisn de la mobilisation.

Nous les artisans improvisés ou non, des tranchées fabriquons les objets les plus variès,depuis le plus courants jusqu'aux plus étonnants.

Un étui de cartouche peut devenir si il est fermè par un capuchon en bois ou une simple balle un encrier portatif.Le cuivre récupéré sur les obus non explosés nous le transformons en bagues,en bracelets ou en coupe-papier ou encore en briquet,ou bien en boîte à tabac.

Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"

L'on trouve aussi parfois des modèles réduits d'avions.Les douilles d'obus de tous calibres sont également prélevès parmis les morceaux qu'elles forment autour des batteries d'artillerie pour être transformées,de façons nous devons l'avouer plus u moins réussie,à coup de marteau ou de poinçon,en vase à fleurs.Bien d'autres sont façonnès en bois comme nos cannes magnifiquements sculptées pour certaines d'entre elles.

Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"

Comme nous avons l'interdiction formelle de fumer la cigarette lorsque nous sommes en ligne,de crainte d'être repèrès par l'ennemi.

La pipe dont le fourneau est souvent renversè afin de ne laisser filtrer aucune lumière,devient un objet des plus courant.

 

Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"

La plupart de ces bjets dont nous vous parlons sont fabriquès dans nos tranchées elles-mêmes, mais le plus volumineux le sont pendant les pèriodes de nos repos,àl 'arrière,en des lieux où le recours à des outils spècifiques devient indispensable.

Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"

Beaucoup c'est vrai snt des plus banals, mais certains d'entre eux constituent de vèritables oeuvres d'art,tels ceux qui combinent à la fois le cuivre et l'ivoire.D'autres s'adressent à des représentations beaucoup moins conventionnelles,comme ces douilles décorées de symboles érotiques dont nos familles vont nous pensons s'en débarasser au lendemain de la guerre afin d'entrtenir une image presque irréelle de ce que nous avont èté nous les Poilus

 

Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"

______________

nous vous présentons nos camarades

fabricant des objets

________________________

 

Résultat de recherche d'images pour "coupe papier des tranchées"coupe papier en cuivre fait à partir d'un étui de cartouche

 


Résultat de recherche d'images pour "coupe papier des tranchées"Briquet en cuivre


Résultat de recherche d'images pour "objets fabriqués par les poilus"encrier des tranchées à partir d'une plaque de cuivre,

sans doute tirée d'une douille d'obus, et d'une tête de fusée allemande de modèle DOPP Z 92 K 15

Dscf3952

(pour doppel zunder modele 1892 modifiée en 1915). Graduée de 1 à 26 secondes, cette fusée était prévue pour les obus de 15 cm.

 

Les bagues de nos tranchées ou "bagues du poilu", de formes très variées, très simples ou finement ciselées, ont été fabriquées en quantité par nos  camarades les poilus et étaient très populaires parmi ceux d'entre nous qui les utilisaient comme porte-bonheur on les offraient notamment à nos épouses et fiancées.

Pour fabriquer ces bagues, des soldats, surtout du génie, utilisaient l'aluminium des fusées d’obus "boches", ces fusées qui déclenchaient l'explosion de l'obus, avec des systèmes plus ou moins sophistiqués. L'aluminium est en effet la matière première idéale pour ce genre de tâche : c'est un métal malléable, ductile, qui fond à 650°, se moule aisément et est peu oxydable.

La partie en aluminium d'une fusée d'obus allemande.

 

Nus découpns directement des rondelles dedans ou le fonons et le coulons dans un moule taillé dans une pierre. La bague ainsi formée était ensuite limée et polie au papier émeri et vendue un franc cinquante ou deux.

Les bagues photographiées sur les trois photos qui suivent sont décorées de fers à cheval, d'une fleur de chardon, d'initiales, d'une croix de Lorraine, de simples frises géométriques ou encore d'un

portrait dun des notres

Dscf3856

Elles sont accompagnées d'une enclume de bijoutier, outil qui était parfois utilisé pour façonner ces bagues.

 

Dscf3962

pour finir sur le sujet voici les textes d'un poème écrit en 1915

par

deux sergents

du

312ème Régiment d'infanterie

Résultat de recherche d'images pour "312ème Régiment d'infanterie , Jean Bory et Charles Doulzech :"

Jean Bory

et

Charles Doulzech :

________

Cette bague n'est, pas, certes la plus jolie,
Mais elle porte un nom : " La bague du poilu"
Elle fut ciselée par une main amie,
En songeant, tristement au doux bonheur perdu.
Elle rappellera, plus tard, à notre coeur,
Que durant la journée passée dans la tranchée,
Elle me procurera, un peu de vrai bonheur
En reportant vers vous, mes meilleures pensées.
J'ai passé des moments heureux à la fourbir,
Et chaque limaillon en est un souvenir.
Cette encoche au chaton ? C'est l'obus qui a éclaté,
Soulevant prés de moi un affreux tourbillon !
Cette petite fleur qui lentement la flatte !
C'est la certitude que nous nous aimerons !
Elle fut ciselée par une main amie.
Et vous l'accepterez, comme un tendre présent
De celui qui, un soir, vous a donné sa vie.
En qui à juré toujours, de rester, votre amant...

Aux armées le 29 août 1915

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire